es it fr de en pl
 Le château de Pieskowa Skała

Le château de Pieskowa Skała

Visite
Le musée du château de Pieskowa Skała
Sułoszowa
tél.: 0048 12 3896004

http://www.pieskowaskala.eu
pieskowa.skala@neostrada.pl

ouvert:
mai–sept. mardi–jeudi 9.00–17.00
lundi 9.00–13.00, samedi et dimanche 10.00–18.00
avril et oct. mardi–jeudi
samedi et dimanche 10.00–16.00, 10.00–13.00
nov.–mars uniquement les samedis et dimanches 10.00–16.00

Accès de Cracovie
(30km) vers le nord-ouest RN 94 en direction d’Olkusz et ensuite par Sąspów i Ojców jusqu’au village de Sułoszowa ou RN 794 jusqu’à Skały et RN 773 en direction d’Olkusz. En bas du château se trouve un parking à partir duquel des escaliers mènent au portail principal (10–15 min). Les autobus en provenance de Cracovie s’arrêtent au pied du château. Logement et restauration

Café-restaurant „Zamkowa” avec terrasse panoramique
Tél.: 0048 12 3891103.
La vue la plus célèbre sur le château de Pieskowa Skała est celle de la vallée du Prądnik. Au premier plan, vous pouvez voir le rocher calcaire appelé „La Massue d'Hercule". Ce nom, tiré de la mythologie grecque, convient parfaitement à l'architecture renaissance du château.

Casimir Le Grand avait donné l'ordre de construire cette forteresse au 14ème siècle. Le caractère renaissance lui a été donné 200 ans plus tard par ses propriétaires de l'époque: Hieronim Szafraniec, secrétaire du roi Sigismond Le Vieux, et son fils Stanisław. Les architectes, venus d'Italie, ont construit les arcades de la cour intérieure et la tour de l'horloge a reçu une couverture semblable à celles des tours du château royal du Wawel. Juste à côté, les italiens ont érigé une loggia avec des arcades et ont réalisé un jardin à l'italienne sur la terrasse au dessus du précipice. Actuellement le château accueille un musée présentant les changements de style dans l'art européen ainsi que la plus grande galerie de peinture anglaise de Pologne.


Au pied du rocher sur lequel est construit le château se trouve la tombe des insurgés de janvier. Le 4 mars 1863, les insurgés, sous le commandement du général Marian Langiewicz, ont combattu l’armé russe. Les cendres des soldats tués au combat ont été déposées à cet endroit en 1953 sous une dalle de granit. Parmi les victimes, Andrzej Potiebnia, révolutionnaire ukrainien et volontaire luttant du côté des insurgés polonais.

Retour
 
Facebook
  • Program regionalny
  • województwo maloposkie
  • Unia Europejska
Projet cofinancé par L'Union Européenne dans le cadre du programme opérationnel régional 2007-2013 (du FEDER) pour la region de Malopolska (Petite Pologne)